Patrick Van Caeckenbergh

Arsenale
55ème Exposition internationale d’art contemporain
la Biennale di Venezia
1er juin – 24 novembre 2013

Patrick Van Caeckenbergh est né en 1960 à Alost en Belgique. Il vit et travaille à Sint-Kornelis-Horebeke en Belgique. 

Patrick Van Caeckenbergh aspire à réorganiser et redessiner la carte du monde d’une manière très personnelle mais universelle à la fois. Il se distancie du monde extérieur connu et scrute sa propre vie de manière pseudo-scientifique. Ses collages illusoires et ses sculptures singulières de figures et de phénomènes naissent d’un processus de restructuration des objets quotidiens. Avec peu de moyens, l’artiste crée des assemblages évocateurs de fables et de contes de fées. La réflexion et le bricolage sont les deux éléments qui unissent son œuvre. Van Caeckenbergh veut s’affranchir des méthodes unilatérales, limitées, mécaniques et techniques du comportement culturel, et recourt dans son travail aux notions de coïncidence et d’obscurité, caractéristiques de la manière dont la nature fonctionne. Son œuvre est philosophique et critique vis-à-vis de la structure sociétale. Van Caeckenbergh est un rêveur, philosophe et bricoleur-penseur exceptionnel.

D’importantes expositions personnelles de Patrick Van Caeckenbergh ont déjà été montées, notamment au Musée Bonnefanten de Maastricht, au Musée des Beaux-Arts de Nîmes et à la Maison Rouge à Paris. Son œuvre a été présentée dans de nombreuses expositions collectives, dont la Biennale de Venise de 1993, « Hors-Limites. L'art et la vie 1952-1994 » au Centre Georges Pompidou à Paris, « Manifesta 1 » à Rotterdam, « Abracadabra » à la Tate Gallery de Londres, la 5ème Biennale de Lyon, et plus récemment, « The blind man… » à l’ICA de Londres, au Musée d’art contemporain de Detroit, à De Appel (Amsterdam) et à Culturgest (Lisbonne), entre autres.

Le nouveau Musée M de Louvain lui a consacré une rétrospective en 2012.